News et événements

Bilan EuroCis 2016 : Les 5 tendances du futur qui deviennent réalité

April 9, 2016

Par Cédric Brossard, Directeur Marketing Europe

 

Plus vite, plus simple et plus flexible sur tous les canaux de distribution. Comment les
consommateurs vont acheter dans le futur ? Telle était la question lors de la dernière
édition d’EuroCis. Plus de 10 000 personnes ont fait le voyage jusqu’à Düsseldorf
pour découvrir les dernières technologies et solutions parmi les 411 exposants venus
de 29 pays. 5 sujets principaux émergent de cette nouvelle édition d’EuroCis :
Omnicanal et automatisation des processus : commerce traditionnel contre
commerce en ligne ? Une chose est certaine, c’est que cette vision du commerce n’a
plus lieu d’être. Créer des passerelles entre les différents canaux de distribution est
primordial, et les frontières entre les différents types de commerce sont de plus en
plus réduites. L’industrie utilise la technologie pour créer les conditions qui
permettent aux consommateurs de décider où, quand et comment ils trouveront et
achèteront ce qu’ils souhaitent. A EuroCis, les distributeurs étaient désireux de savoir
comment faire de l’omnicanal une réalité, et ils étaient très à l’écoute des stratégies
déjà mises en place. Afin de s’assurer avec succès une présence omnicanale,
l’amélioration de la gestion des tâches et l’automatisation des processus, grâce à des
robots ou à des systèmes de « visibilité en temps réel » deviennent extrêmement
importantes. Et cela non seulement en magasin, mais dès les centres de distribution,
afin d’assurer une gestion des stocks optimale et la disponibilité des produits.
Solutions mobiles : les solutions mobiles deviennent primordiales pour aider les
équipes en magasin non seulement à délivrer les commandes omnicanales, mais
aussi pour améliorer l’interaction avec les consommateurs grâce à des applications
mobiles permettant un meilleur conseil ou facilitant le paiement. Aucun doute, ces
sujets étaient parmi les plus chauds lors d’EuroCis 2016. Plusieurs entreprises
travaillent sur la mise en place des infrastructures nécessaires pour le paiement sur
bornes mobiles ou sur tablettes. La simplicité et la sécurité des données seront
essentielles pour déterminer le succès de ces solutions, et tout particulièrement
l’acceptation au niveau des clients. Cependant, un point reste essentiel quand on
parle de paiement mobile : comment désactiver les articles protégés contre le vol. Le
paiement mobile et l’EAS (Surveillance Electronique des Articles) ne seront possibles
que si l’on utilise la bonne technologie, et cette technologie s’appelle RFID.
Big data : les distributeurs récupèrent déjà de nombreuses données du lieu de
fabrication jusqu’au point d’encaissement et même au-delà. Toutefois deux questions
subsistent : comment en tirer profit ; et comment les utiliser pour améliorer
l’expérience d’achat en fournissant des offres sur-mesure et en augmentant
l’interaction avec les clients ? Les solutions basées sur le cloud et autorisant la fusion
dynamique des données provenant des différents modes de distribution sont à la
mode. Couplées à des logiciels de prédiction, ces données vont permettre aux
distributeurs de mieux prévoir les comportements d’achat des consommateurs afin
d’être prêt pour répondre à leurs besoins.
Matériels intelligents : des distributeurs utilisant déjà les solutions RFID pour tracer
leurs produits du lieu de fabrication jusqu’aux consommateurs augmentent leur
avance en passant à l’étape suivante : la mise en place en magasin de dispositifs
dits « intelligents » tels que des miroirs, des portes vitrées, des totems, des bornes
ou des cabines d’essayage. Ces solutions n’améliorent pas seulement l’expérience
d’achat, elles offrent des occasions d’améliorer significativement les ventes grâce à
des interactions avec le consommateur.
Etiquettes électroniques de gondole (Electronic shelf labelling (ESL) : l’ayant
mis en place depuis déjà quelques années, certains distributeurs ont démontré les
performances de l’étiquetage électronique. Grâce à la facilité d’ajustement des prix,
les magasins physiques peuvent s’ajuster à l’évolution des tarifs des distributeurs en
ligne. En même temps, cela leur permet d’offrir aux clients d’autres avantages. Par
exemple, des informations produit ou des promotions peuvent être envoyées
directement sur les smartphones des clients. L’étiquetage électronique des gondoles
est une des tendances qui est devenue une réalité et qui contribue à faire que la
distribution omnicanale est désormais une réalité.